Miam les disques

Nigerian disco : sexy inferno

Posted in Uncategorized by Furtif on 24 juin 2009

Cela se passait dans une salle perdue aux abords des docks de Brooklyn,  près d’une immense usine de sucre désaffectée qui, la nuit, domine de  manière étrange l’avenue déserte et lugubre où se situe la salle de Glassland. Atmosphère assez spé comme entrée en matière, pas un bruit  aux alentours, pas une habitation au milieu des vieux entrepôts.

La salle, plutôt petite, était remplie de gens cools, décontractés, dansant loin d’un esprit m’as-tu-vu sur un son parfois très bon. Cela suintait le rythme, le déhanchement effréné, la nigerian disco niquait tout. Et puis au milieu de la nuit, le tenancier de Voodoo funk a osé passer vingt minutes de Fela & Roy Ayers. Des percus qui montent, Fela sensuel  qui reprend peu à peu, lancinant, les paroles. Les cuivres qui arrivent,  disparaissent puis réapparaissent. Et une ligne de basse funky à  souhait. Vingt minutes de délice groovy, sans doute le meilleur plan de mon séjour new-yorkais.

Fela Anikulapo Kuti & Roy Ayers – 2000 Blacks Got To Be Free

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :